Skip Navigation LinksUn-travail-de-fond-qui-sert-à-tous-les-clients-du-SIGI

Les sites communaux accessibles sur tous vos appareils
14/06/2017 17:00
 

Un travail de fond qui sert à tous les clients du SIGI

Le site web d’une commune moderne doit être accessible, flexible et s’adapter automatiquement à toutes les tailles d’écrans, de l’ordinateur de bureau jusqu’au téléphone.

​​​

Pour répondre à ces attentes, le SIGI a investi beaucoup d’énergie dans le développement d’un nouveau système de gestion de contenu. Rencontre avec l’équipe de conception et de développement pour un entretien.​

Pierre Helm, la plateforme CMS'15 a été améliorée sous votre gestion. Pourquoi ces améliorations ?

Notre plateforme, SharePoint 2013, est un outil performant et par conséquent complexe. Avec cette complexité, le niveau d'entrée pour les personnes non familiarisées avec le système est élevé. C'est pour cela qu'on a travaillé sur l'ergonomie et la facilité d'utilisation. Une gamme de plus de 30 modules, adaptés aux exigences des communes, a été développée pour couvrir les différents besoins des communes.

Parmi les exemples de modules disponibles, on peut citer : l'annuaire avec les contacts de la commune, les modules des actualités, des événements et des publications, la galerie de photos, le formulaire de contact, le module de disponibilité des salles, etc.

Maxime Philippot, en tant que développeur front end, vous avez intégré les principes de « responsive web design » dans la plateforme CMS'15. Pouvez-vous nous en parler un peu plus ?

C'était un travail de fond qui est également visible de l'extérieur. En principe, il s'agit d'adaptations par rapport à des surfaces et des affichages. Le noyau, c'est la plateforme CMS'15.

L'idée de base du « reponsive design » est que le site web doit être flexible et s'adapter automatiquement à toutes les tailles d'écrans.

Pouvez-vous préciser ce travail de fond qui a été réalisé ?

La plateforme a été repensée dans un certain nombre de domaines. Le template peut par exemple être « forké », c'est-à-dire les clients du SIGI peuvent se servir du template comme base de travail. Il n'y a alors qu'à développer ce qui est spécifique à leur design.

Également, les communes et les syndicats intercommunaux peuvent partir du rendu de base et ajouter des fonctionnalités, des pages, des images, etc., selon leur besoins ou leur envies, ou faire confiance aux partenaires privilégiés du SIGI pour obtenir un design original comme l'ont fait Echternach ou Dudelange.

​Vous parlez souvent de « modulaire ». Cela signifie quoi ?

« Modulaire » signifie que chaque page peut être construite de plusieurs blocs de contenus et cela en autonomie sans développement.

Pierre Helm, parlez-nous un peu du historique de l'outil CMS'15 pour les clients du SIGI.

Au début de ma carrière au SIGI en 2006, la plupart des communes voulaient une sorte de carte de visite sur internet. Ils souhaitaient mettre à disposition certains documents importants ainsi que leurs données de contact.

Aujourd'hui, une administration communale offre des services en ligne, communique une image de marque, et est en relation avec ses citoyens via les réseaux sociaux. Le site web doit être accessible sur les ordinateurs de bureau, mais aussi sur les téléphones et les tablettes…

Ceci demande bien sûr plus de travail à l'administrateur du site. C'est ainsi que nous essayons de simplifier cette tâche autant que possible. Par exemple avec les modules et un tableau de bord simple à utiliser. On offre aussi les connexions vers les applications du SIGI, comme par exemple AER, ou au portail macommune.lu, afin d'éviter un double encodage des informations.

En 2015, le SIGI a mis en place une nouvelle plateforme, CMS'15, basée sur Microsoft SharePoint. Pourquoi ?

Les technologies et concepts dans l'internet ont énormément changé dans les dernières années. La plateforme ENKI voit des marques de vieillesse, car la technologie utilisée se repose sur un système de 2007. Le système a donc 10 ans et ne correspond plus aux attentes.

Les nouvelles fonctionnalités sont l'élément moteur afin de migrer vers une nouvelle plateforme. De plus, l'ancienne plateforme ne garantit plus la sécurité et la stabilité du système.

Que se passera-t-il avec le CMS ENKI ?

Pour le système ENKI, il n'y aura plus de développement technique et plus de support dans le futur. Aussi, le fonctionnement de deux plateformes en parallèle n'est pas idéal en termes d'économie. C'est ainsi que le SIGI va arrêter la plateforme à moyen terme. Le SIGI est en contact avec les communes restantes sur l'ancien système pour organiser la migration vers CMS'15.

Comment se déroulera cette migration ?

Nous prévoyons une date de migration avec la commune. Cela ne signifie pas encore que le nouveau site est directement visible au public. Après cette date, les données ne seront plus reprises automatiquement de l'ancien système vers le nouveau.

Pendant cette phase de transition, la commune tient à jour deux systèmes en parallèle. Ceci dit, l'intérêt de la commune est de terminer la migration au plus vite possible une fois lancée.

En termes de procédures, on reprend les données ENKI, on teste la bonne importation dans le nouveau système, et puis on fait l'import sur la plateforme finale. La commune doit valider les contenus et les adapter si besoin. Le SIGI peut offrir un accompagnement. Une formation dans le nouveau système est fortement recommandée.

Quels sont les avantages pour les communes concernées ?

Ils peuvent profiter des dernières nouveautés du web, des développements du SIGI, de la visualisation du site sur les appareils mobiles (on dit que le site est « responsive »), d'un meilleur confort d'utilisation du backoffice et, enfin, des gains de temps à cause de la mise à disposition automatiques de données des applications du SIGI.

Quelle est la relation entre le nouveau site web du SIGI et le produit CMS'15 ?

Le nouveau site sigi.lu, en ligne depuis avril 2017, est entièrement réalisé sur la plateforme CMS'15. On est parti du template de base, exactement comme on le propose aux communes.

Depuis, une adaptation du design a été réalisée et la gestion des formations a été développée sur mesure. La flexibilité de la plateforme nous a permis de produire exactement le résultat souhaité par notre service Communication.

Jérémy Sanchez, en tant que développeur back end, vous avez programmé, entre autres, toutes les fonctionnalités de la page « Formations » du site sigi.lu. Pouvez-vous revenir brièvement sur le contexte ?

Le contexte est le suivant : plus de 1500 personnes passent une formation SIGI chaque année, et ce processus commence par l'annonce et l'inscription sur le site. Notre objectif était de faciliter cette étape grâce aux nouvelles fonctionnalités comme l'affichage du numéro des places disponibles, l'inscription directe, etc.

Le SIGI peut désormais offrir une inscription à ses formations qui est plus moderne et plus pratique pour ses clients.

  • Support

    Contacter le support

    35 00 99-444
    support@sigi.lu

  • Contact

    Syndicat Intercommunal de Gestion Informatique

    6, rue de l'Étang
    L-5326 Contern

    BP 63
    L-5201 Sandweiler

    35 00 99-1
    contact@sigi.lu

    Lundi à Vendredi

    08:00 à 12:00
    13:00 à 17:00

    SIGI Nord

    4, Lisseneck
    L-9377 Hoscheid